Avantages des testeurs HP Elite Dragonfly: commentaires sur la conception et l’ergonomie

Avantages des testeurs HP Elite Dragonfly: commentaires sur la conception et l’ergonomie


Avantages des testeurs HP Elite Dragonfly: commentaires sur la conception et l'ergonomie

Les tests en laboratoire ne sont pas toujours le reflet d’une véritable expérience de manipulation de produits, et c’est pourquoi nous avons créé des testeurs professionnels. Notre objectif: sélectionner des entreprises et leur proposer de tester des équipements ou des services innovants dans leur quotidien. Opportunité pour les lecteurs de ZDNet d’essayer de nouveaux produits, d’influencer leurs pairs et d’offrir une visibilité à leurs activités professionnelles. Voici les premiers retours de trois lecteurs sélectionnés pour examen HP Elite Dragonfly (Référence: 8ML09EA # ABF), un ultraporteur professionnel de 13 pouces léger, compact et flexible.

À première vue, l’ultraportable HP Elite Dragonfly semble être très qualitatif. L’emballage est raffiné : une boite blanche contenant bien sûr un ordinateur, un chargeur et un manuel dans un petit sac plastique, et c’est tout. Rien de trivial. Il convient toutefois de noter que le stylet rechargeable non rechargeable HP G3 n’est pas livré par défaut;

La coque bleu nuit est réalisée dans un matériau très agréable au toucher et semble robuste. Il en va de même pour les rideaux qui sont rigoureusement testés lors des changements de mode (ordinateur / tablette / tente / multimédia). HP Elite Dragonfly est très confortable à utiliser en mode tablette, mais aussi dans une présentation en tente. L’écran tactile et le système sont très intuitifs dans ces contextes. Cependant, je suis toujours réticent à passer en mode multimédia (clavier de bureau et écran surélevé) pour éviter d’endommager ou de déplacer la saleté entre les touches du clavier.

La conception globale de l’ordinateur portable est réussie: un écran “sans bordure” de 13,3 pouces (33,8 cm de diagonale) signifie que la taille de l’écran n’a aucun effet sur les dimensions globales, ce qui rend l’ordinateur très compact et mince, surtout par rapport à d’autres ultraports, que j’ai testé auparavant. Par exemple, nous avons un gain de plus de 2 cm par rapport au MacBook Air 2014, ce qui n’est vraiment pas négligeable. Avec un poids de 1,1 kg, Dragonfly a fait ses preuves en utilisation nomade.

Je travaille régulièrement sur un logiciel de retouche d’image, et le panneau IPS à l’écran offre une bonne luminosité et une température de couleur finement ajustée. Les experts en image passeront toujours par la phase d’étalonnage de la sonde. Pour les vidéos, la définition d’écran peut atteindre 4K UHD, mais dans ce format d’écran, la différence en Full HD reste à peine visible. Il serait intéressant que les fabricants envisagent de passer aux panneaux OLED.

Côté connectivité, nous avons en déplacement ce dont il a besoin pour un usage professionnel: USB 3.1 (deux USB Type-C et USB conventionnel), HDMI 1.4 et micro-jack. Je couplerais toujours cet ordinateur avec une station d’accueil USB de type C pour plus de commodité au bureau ou à la maison.

Régis Ollivier est le coordinateur des actifs numériques de l’entreprise Royal Canin France
Depuis plus de 50 ans, Royal Canin s’engage à fournir des solutions alimentaires saines aux chats et aux chiens et à améliorer leur qualité de vie. Royal Canin a été fondée en 1968 par le vétérinaire français Jean Cathary et travaille quotidiennement et toujours en collaboration avec des nutritionnistes, des éleveurs et des vétérinaires du monde entier. La mission de Royal Canin est de transformer la santé et le bien-être de chaque chat et chien en repoussant les limites de la nutrition et des connaissances nutritionnelles en collaboration avec des experts animaux.

J’ai reçu un colis anonyme relativement volumineux contenant un étui noir avec le logo HP et diverses étiquettes techniques (numéro de série, numéro de référence …). Une fois le boîtier ouvert, j’y ai trouvé, bien calé avec des coins en mousse, une boîte blanche tournée et étiquetée avec un élégant logo HP argenté. Dans ce coffret blanc, l’animal se cache: une libellule d’élite ultraportable, son chargeur, un avis de synthèse et le formulaire d’adresse de service habituel. Rien d’autre … C’est presque dommage, car nous verrons plus tard que certains modules complémentaires ne sont pas rejetés (concentrateur USB Type-C ou au moins certains adaptateurs).

Lorsque vous déballez le HP Elite Dragonfly, vous remarquerez la haute qualité des matériaux utilisés. La coque en magnésium brille avec une surface parfaite, les assemblages sont en nickel. Peu importe combien je regardais, je n’ai rien trouvé à redire! La conception monobloc permet aux zones de montage de disparaître, sans boulons ni connexions d’apparaître. Juste un commentaire négatif, je pourrais dire que la charnière droite était très légèrement excentrée. Mais cela s’est avéré être une faiblesse ou un mauvais montage? Il ne peut pas être connu, mais il n’interfère pas avec le fonctionnement du rideau. Mettre en perspective.

Le design se résume en deux mots: sobriété et élégance! La libellule a une classe avec sa couleur bleu nuit et sa finition mate, ce qui lui donne un effet très «professionnel» et distinctif. Fermé, l’ensemble se compose de bords doux et de coins arrondis comme il se doit. Il est même difficile de distinguer la partie de l’écran de la partie du clavier en ajustant très bien les deux coques. Cette performance technique et esthétique entraîne des difficultés considérables: l’ouverture d’un PC n’est pas évidente car les doigts ont du mal à raccrocher la connexion entre la base et l’écran. Attention si vous souhaitez ouvrir votre ordinateur d’une seule main, le faible poids de la libellule et la résistance des rideaux rendent le geste quasi impossible. Cependant, je suppose que ces quelques harcèlements sont le prix à payer pour un ordinateur portable aussi léger et élégant. Une fois le geste correct ajusté, l’ouverture n’est plus un problème! La lumière est le mot qui définit cet ordinateur. Son poids léger vous permet de vous glisser dans n’importe quel sac et de vous déplacer naturellement en utilisation nomade ou tout simplement d’aller travailler.

Très bien pensé, sans être révolutionnaire, le clavier est silencieux et la finition est la même: soyeuse … Mais un peu salissante. Le rétroéclairage du clavier est le bienvenu, en particulier pour ces touches sombres. Il existe trois niveaux d’éclairage: éteint, moyen et fort. La surface du pavé tactile est énorme (par rapport à la taille de l’ordinateur). A l’usage, il s’est révélé réactif et parfaitement sensible.

Enfin, je me suis retrouvé à utiliser cet ordinateur de manière hybride, en utilisant progressivement l’écran tactile, le clavier et l’écran tactile. Naturellement, j’ai développé une combinaison de trois parce que tout est à portée de main. Naturellement, mes doigts pointent vers la commande la plus simple en fonction de l’utilisation souhaitée. La mention spéciale du déverrouillage par empreinte digitale est plus efficace que mon smartphone Huawei P30 Pro.

En termes de connectivité, le HP Elite Dragonfly a une sortie HDMI 1.4, deux ports USB Type C (compatible avec Thunderbolt, NDLR) et une prise USB 3.1 Type A. Et c’est tout! C’est encore le prix de la mobilité et de la compacité. Dans l’ensemble … Cependant, pour mon utilisation professionnelle, j’ai rapidement dû acheter un concentrateur USB de type C à utiliser comme station d’accueil au bureau. En fait, comme de plus en plus d’ordinateurs, le HP Elite Dragonfly n’est pas dockable.

La taille de l’écran, en revanche, est idéale. J’ai beaucoup travaillé avec des ordinateurs 14 pouces, récemment avec la tablette Surface, et son écran 12,3 pouces est un peu limité. Qu’il suffise de dire qu’une libellule de 13,3 pouces s’avère être un très bon compromis. Presque bord à bord et ne représentant que deux sobres bordures solides délimitant le haut (avec une webcam très discrète) et le bas de l’écran, je trouve l’écran satisfaisant.

Bref, cet ultraportable est beau, très bien traité, homogène et surtout très pratique…

Matthieu CANDEIAS est ingénieur d’affaires chez Bâtiment ISORE.
ISORE Bâtiment est une entreprise spécialisée dans la rénovation de façades de bâtiments, notamment de logements sociaux, depuis 30 ans à travers la pose d’isolation extérieure dite «bardage».

Une fois que vous avez ouvert la boîte, vous remarquerez la qualité du produit avec un emballage qui se sent immédiatement comme haut de gamme. Le format est vraiment conçu pour un objectif nomade, j’adore. C’est la taille d’écran parfaite, assez petite pour avoir un ordinateur compact qui peut être utilisé tous les jours. Il est vraiment facile de rentrer, que ce soit dans votre sac à dos ou dans votre sac. Cependant, je trouve dommage qu’il ne soit pas livré avec une poche pour le protéger. Dragonfly est très agréable à l’oeil, la couleur améliore le haut de gamme et le clavier est vraiment bon. En comparaison, j’utilise Surface Pro, dont le clavier est relativement moyen.

Quand on utilise une tablette, c’est un peu surprenant car je n’ai pas l’habitude d’avoir un clavier qui tourne. Au début, j’avais peur d’une fragilité potentielle, mais je me suis rapidement dispersé. En revanche, en mode tablette, l’appareil reste un peu difficile à contrôler. Cette utilisation reste donc assez occasionnelle pour moi.

L’un des points importants au niveau nomade est la connectivité. Nous trouvons ici une prise HDMI standard, nous n’avons pas besoin d’un adaptateur spécifique, d’un port USB standard et de deux prises USB de type C. Enfin, le chargeur est vraiment adapté à une utilisation mobile. Le seul inconvénient est que la prise électrique pourrait être un peu plus compacte.

Laurent MAURER est Président Directeur Général de la société Académie de mandarin.
La Mandarin Academy est spécialisée dans le déploiement de nouvelles technologies de l’information, d’outils de collaboration tels qu’Office 365 et d’applications d’entreprise. Nous prenons en charge les utilisateurs de la méthode Dileap et de notre plateforme d’utilisation dédiée. Pour ce support, nous mélangeons une approche numérique avec des vidéos et une approche humaine avec une formation en classe virtuelle.

Pour résumer. La conception et l’ergonomie de HP Elite Dragonfly ont convaincu nos trois testeurs. Des lignes sobres et élégantes, ainsi que la surface et les matériaux utilisés par HP, sont récompensés. Lightfly en tant que plume est idéal pour accompagner les utilisateurs nomades lors de leurs réunions professionnelles quotidiennes. L’écran a également convaincu non seulement pour sa qualité d’affichage, mais aussi pour sa surface presque sans bordure et sa diagonale idéale de 33,3 cm. L’aspect transférable offre une facilité d’utilisation considérable, bien que certains de nos lecteurs puissent être un peu déconcertés par cette nouvelle façon d’utiliser l’ordinateur portable lors de sa première utilisation. Seul petit défaut signalé par tous nos testeurs: l’absence d’accessoires inclus avec le HP Elite Dragonfly. Un étui de protection, un stylet numérique ou même un concentrateur USB Type-C seraient les bienvenus. Défauts qui n’altèrent pas les fonctionnalités et les excellentes fonctionnalités de cette machine. Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus sur le comportement de ce HP Elite Dragonfly en situation de mobilité.

Opérations en coopération avec HP

HP a ZDNet sont partenaires de cet événement «Testeurs Pros». HP fournit aux participants des PC Elite Dragonfly ultra-portables. L’équipe ZDNet est chargée de sélectionner les participants, de définir un protocole de test “pratique”, de recueillir leurs commentaires et de publier plusieurs articles résumant les commentaires des lecteurs.

Caractéristiques techniques du modèle testé (référence 8ML09EA # ABF):

  • Processeur: Intel Core i7-8565U (4 cœurs, vitesse d’horloge à 1,8 GHz)
  • Écran: 13,3 pouces (diagonale de 33,8 cm, définition de 1920 pixels par 1080), écran tactile IPS, rétroéclairage WLED
  • Puce graphique: carte graphique Intel UHD 620 intégrée
  • RAM: 16 Go de DDR4
  • Stockage: Lecteur flash SSD de 512 Go
  • Connexion: 2x Thunderbolt (USB Type C), 1x USB 3.1, 1x HDMI 1.4 et mini-prise casque / microphone 3,5 mm
  • Réseau: Wi-Fi 6 (802.11ax), Bluetooth 5.0
  • Autonomie annoncée: jusqu’à 24 heures
  • Dimensions: 30,43 x 19,75 x 1,61 cm
  • Poids annoncé: 0,99 kg



bob

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x