Les escroqueries de chiots se développent au milieu de la pandémie de coronavirus alors que les Américains cherchent de la compagnie

Les escroqueries de chiots se développent au milieu de la pandémie de coronavirus alors que les Américains cherchent de la compagnie


Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 15 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Au cours des premiers jours et des premières semaines de la pandémie de COVID-19, les Américains ont agi à parts égales de peur et de nécessité en convertissant leurs maisons en bureaux, gymnases et écoles.

Ceux qui étaient en bonne santé se sont retrouvés agités et à la recherche d’une distraction. Les gens ont peint des pièces de différentes couleurs et du pain aux bananes cuit au four, et certains ont vu un moment opportun pour obtenir un chiot.

rapports des pénuries possibles de chiens adoptables ont fait la une des journaux à la fin du mois de mars. “data-reactid =” 18 “> Les futurs parents de chiens sont allés sur Internet en masse à la recherche de nouveaux chiens à adopter. Les chiots pandémiques étaient des produits si chauds que les rapports de possibles La pénurie de chiens adoptables a fait la une des journaux fin mars.

Les escrocs de chiens en ligne, qui travaillent généralement pendant les vacances d’hiver, sont venus en force pour exploiter la pandémie. Avec des images ou des photos volées, ils créent des profils de chiens en ligne, communiquent avec des adoptants potentiels et négocient des accords.

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 32 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Citant commodément la «distanciation sociale» comme excuse, les éleveurs présumés ont refusé de rencontrer le chien à l’avance et ont notoirement vendu aux gens des primes telles que des caisses de voyage à température contrôlée pour garantir que le voyage du chien soit plus humain et plus confortable. L’argent n’est accepté que par virement bancaire, par des paiements numériques introuvables comme Venmo ou PayPal, ou par cartes-cadeaux prépayées.

Les propriétaires de chiens pleins d’espoir se rendent compte, généralement une fois qu’il est trop tard, qu’il n’y a pas de chien et que quelqu’un a volé leur argent.

Dans Illegal Tender, saison six, nous explorons le monde insidieux et néfaste des escroqueries en ligne pour chiots et discutons avec deux victimes d’escroqueries et un chien de garde de l’industrie qui souligne les drapeaux rouges.

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 48 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Ces premiers jours et semaines incertains de la pandémie ont laissé les Américains désespérés de bonnes nouvelles et d’une distraction. Pour ceux qui étaient en bonne santé, le temps d’arrêt était mûr pour les projets de rénovation et la cuisson du pain aux bananes. Mais certaines familles et certains individus pensaient que les mandats provoqués par la pandémie étaient un moment opportun pour obtenir un chiot.

De Yahoo Finance, il s’agit de la saison six de l’offre illégale. Je m’appelle Stephanie Asymkos et je suis reporter chez Yahoo Finance. Depuis le début de la pandémie, j’ai suivi de près les tendances concernant ce que les gens achètent et ce qu’ils font avec leurs chèques de relance, et comment les gens passent leur temps pendant ce moment sans précédent de l’histoire. Je ne suis pas non plus étranger à signaler les arnaques. Ce n’est qu’en février que j’ai organisé la saison quatre de Illegal Tender et jeté un coup d’œil aux sociétés de marketing à plusieurs niveaux, mais on dirait que c’était il y a des éons.

Une autre arnaque est venue dans mon monde et c’est celle qui va briser le cœur des amoureux des animaux. La décision de ramener à la maison un nouveau chiot pendant le verrouillage de la pandémie n’est pas une logique erronée. Un nouveau chiot est une distraction majeure. C’est un moment marquant qui mérite d’être célébré. Cela fait participer toute la famille et les commandes de nuit à la maison et d’abri sur place nous ont ancrés. Toutes les excuses que les gens ont faites pour ne pas avoir un chien s’estompent soudainement. Les gens ont cessé de voyager et de travailler de longues heures dans les entreprises et les propriétaires pouvaient désormais consacrer toute leur attention à acclimater leurs nouveaux chiens à leur nouvel environnement, aux cambriolages et à la formation d’obéissance.

Un vétérinaire et un chien Yorkshire Terrier nommé Agusha dans une clinique vétérinaire de la chaîne vétérinaire Aibolit Plus. (Photo: Mikhail Tereshchenko TASS via Getty Images)

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 72 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Et disons que les chiens sont exceptionnels pour apaiser les nerfs effrayés, maintenir la santé mentale et stimuler l’humeur, toutes choses que beaucoup d’entre nous pourraient utiliser en ce moment. Les animaux domestiques peuvent également diminuer les sentiments d’anxiété, de dépression et de solitude. Alors, qui dira si les gens ont agi par impulsion ou non, mais les parents de chiens pleins d’espoir sont allés sur Internet à la recherche de nouveaux bébés à fourrure. Google Trends révèle que le terme de recherche, chiot, a explosé au cours de la dernière semaine de mars et que l’intérêt est resté à peu près le même depuis.

Les chiots pandémiques étaient des produits si chauds que des rapports sur d’éventuelles pénuries de chiens adoptables ont fait la une des journaux en mars dans des magasins comme le Wall Street Journal, Huff Post, Bloomberg et The Los Angeles Times.

Les gens sont tombés amoureux des photos de boules de duvet aux oreilles de chiot avec des yeux de chiot, des accords ont été négociés, des contrats ont été signés, de l’argent a été envoyé et, pour certains, une chasse à l’oie sauvage s’est ensuivie parce que l’éleveur présumé était faux.

Beaucoup ont rencontré des escrocs principalement via Facebook, qui font de la publicité pour des chiens utilisant des images stockées ou volées. Ils nourrissent l’espoir des gens qui cherchent à acheter un chien, mais refusent toujours leur demande de rencontrer le chien à l’avance, citant commodément la distanciation sociale comme excuse.

Mais la ruse ne s’arrête pas là. Ces prétendus éleveurs revendent des propriétaires de chiens potentiels sur les services, car il est bien connu que rien ne se situe entre le propriétaire d’un animal de compagnie et son animal de compagnie, donc les primes sont dépensées pour des choses comme les caisses pour chiens à température contrôlée, l’assurance voyage et les vaccins canins COVID-19, ce n’est pas une chose, d’ailleurs, tout pour rendre le voyage du chien supposé plus humain et confortable. Ils demandent de l’argent par virement bancaire, par des paiements numériques introuvables comme Venmo ou PayPal, ou par carte-cadeau prépayée, le tout pour un chien qui n’existe pas.

Le site sœur de Yahoo Money, Cashay, a une newsletter hebdomadaire.

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 90 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Les histoires du cœur brisé et dupé sont endémiques. Le Better Business Bureau a publié un avertissement en mai pour avertir les consommateurs que les escroqueries de chiots montaient en flèche, avec plus de rapports sur de faux sites Web pour animaux de compagnie en avril que les trois premiers mois de l’année combinés. En 2017, l’organisation a mené une enquête approfondie et a conclu qu’à l’époque, au moins 80% des liens publicitaires sponsorisés dans les recherches sur Internet pour animaux de compagnie pouvaient être frauduleux. On ne sait pas ce que ce nombre est en ce moment, et malheureusement, les escroqueries chiot ne sont pas nouvelles. Ils apparaissent constamment pendant les vacances d’hiver et la Saint-Valentin, mais les escrocs exploitent maintenant la pandémie pour détourner les gens de milliers de dollars.

Sur le Scam Tracker du Better Business Bureau, plus de 1 200 escroqueries de chiots ont été signalées de mars à fin juin, ce qui est le moment de ce rapport. Le site majoritaire de l’arnaque était un achat en ligne, et ils ont perdu entre quelques centaines et plusieurs milliers de dollars. Deux des escroqueries déclarées par les utilisateurs disent avoir été escroquées sur 60000 $ et 34000 $, mais il existe des preuves solides pour soutenir que ces 1200 escroqueries signalées ne commencent pas à rayer la surface de ce monde insidieux et néfaste. Je veux dire, pensez-y, il faut beaucoup de courage pour avancer et dire que vous avez été dupé.

Pour beaucoup, l’humiliation et la défaite les empêchent de s’engager dans une voie inconnue de plaidoyer et la bureaucratie qui accompagne la tentative de récupérer de l’argent qui a été essentiellement envoyé dans l’éther, mais tout le monde ne se tait pas. Cette saison, vous allez entendre des victimes de ces escroqueries de chiots. Vous rencontrerez deux femmes, Eleanor et Suzanne Smith.

Eleanor vit en Angleterre. C’est une étudiante d’une vingtaine d’années qui étudie la recherche biomédicale. Sa recherche d’un Labrador chocolaté a commencé en juin. Eleanor est une amoureuse des chiens, mais cela fait plus de deux décennies que sa famille possède un chien. Son père a été testé positif et a battu COVID-19 et ce chien rejoindrait leur famille à un moment très positif.

Suzanne est une retraitée qui vit dans le sud de la Californie ensoleillée avec son mari. C’est une fière grand-mère qui est récemment devenue arrière-grand-mère. Suzanne est propriétaire d’un chien depuis des années et a récemment perdu un chiot Yorkie bien-aimé. Pendant la pandémie, elle a commencé sa recherche d’un nouveau compagnon à quatre pattes. Les deux femmes ont suivi les pistes des publicités Facebook ciblées. Entre les deux, près de 10 000 $ ont été perdus et une partie n’a jamais été récupérée.

Harley, un chiot Carlin de trois ans, porte un équipement de protection pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus, COVID-19, à Mexico, le 13 mai 2020. (Photo CLAUDIO CRUZ / AFP)

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 108 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Vous entendrez également Josh Kreinberg. Josh est le directeur administratif et l’avocat général de PuppySpot. Pensez à PuppySpot comme un concierge de chiot à service complet. Son réseau est composé d’éleveurs contrôlés et associe des chiots avec des maisons pour toujours.

PuppySpot est également un avertissement de jeu de mots terrible, un chien de garde pour les escroqueries sur Internet par les chiots et travaille avec les législateurs de Washington pour lutter contre les escroqueries en ligne pour animaux de compagnie. Dans notre conversation, vous apprendrez à repérer les drapeaux rouges des escroqueries bidon de chiot.

Mais d’abord, connectons-nous avec Suzanne et écoutons son récit alambiqué d’un éleveur de chiens présumé qui a essentiellement retenu son chien en otage parce que la voiture de son ami est tombée en panne en Arizona et voulait que Suzanne paie pour la réparation automobile. Ici, elle raconte comment elle a perdu près de cinq figures et son mari a presque conduit du sud de la Californie à Denver pour ramasser un caniche qui n’a jamais existé.

Un travailleur médical du Lenox Hill Hospital reçoit un baiser d’un chiot pendant que les gens expriment leur gratitude dans le cadre de la #ClapBecauseWeCare nocturne pendant la pandémie de coronavirus le 11 mai 2020 à New York. (Photo par Cindy Ord / Getty Images)

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 128 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Donc, nous avons envoyé des SMS d’avant en arrière, mais il pouvait aussi m’appeler à partir de cette application. Et donc, j’avais un numéro de téléphone provenant de WhatsApp et son nom … Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas pu donner le nom qu’il a utilisé. Ce n’est peut-être même pas son vrai nom, son nom était Harry Jason, et il aurait vécu à Denver, dans le Colorado.

Maintenant, après avoir commencé à chercher le chiot ailleurs, je n’ai rien vu de mieux que ce chiot en particulier qu’il m’a montré, alors j’ai demandé … c’était seulement 884 $. Maintenant, cela aurait dû être un drapeau rouge pour moi ici. Si j’avais pensé au coût des chiots spécialement élevés et des chiots AKC, j’aurais su que c’était terriblement bon marché, et donc-

Eh bien, je ne l’avais jamais utilisé auparavant de cette manière. Il est utilisé par les adresses e-mail. Vous l’envoyez à cette adresse e-mail particulière. Il dit: «Essayez de l’envoyer à cette adresse e-mail» et m’en a donné une deuxième. Eh bien, ce que je faisais sans le savoir, c’est que je le payais deux fois ces 1 980 $ et que ça allait et ça s’est passé quand j’ai vérifié pour voir mon compte, je ne savais pas comment le faire, c’était plus tard, j’ai vu qu’ils ont tous deux été envoyés. Et donc, je discute à la fin du fait que je vois qu’il est envoyé, il dit: “Je veux voir une photo. Prenez-en une photo et envoyez-la moi.” Il était exigeant et il me dirigeait comme si j’étais un idiot, ce que j’étais vraiment sur ce sujet particulier, sinon je ne serais pas entré dans le pétrin.

Un chien portant un masque pour éviter de propager le coronavirus dans une maison à Buenos Aires, Argentine le 29 avril 2020 lors de la journée des animaux. (Photo de Mario De Fina / NurPhoto via Getty Images)

Je dis juste, je n’étais pas au courant de ça et mon mari n’était pas à la maison à l’époque pour … parce qu’il est très axé sur les affaires et qu’il remet en question plus que moi. Je fais trop confiance, c’est mon propre problème. Eh bien, au bon moment, il y a des moments où vous devriez avoir un certain doute, cela ne sonne pas ici. Je n’ai jamais rien vu de tel auparavant, donc je n’avais rien à comparer.

Et dans l’ensemble, nous avons probablement déposé environ 5 000 $, puis mon mari allait chercher le chiot. Un de ses amis allait monter avec lui et ils allaient chercher le chiot et y conduire et-

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 150 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Une jeune fille est vue câliner son chiot Bruiser le 27 avril 2020 à Louth, en Australie. (Photo de Mark Evans / Getty Images)

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 174 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

Puis, son ami, il dit: “Mon ami James va l’amener.” Donc, je reçois un appel téléphonique de James et il m’a dit qu’il était en Arizona. Depuis le moment où ils sont partis, soi-disant, et Ron, mon mari a dit qu’il n’avait probablement même jamais quitté l’État du Colorado. C’est à quel point tout cela était inopportun et contraire à l’éthique. Il a dit que sa voiture était en panne et qu’il avait besoin d’argent pour la réparer.

Maintenant, lui et sa femme venaient en Californie, ce qui n’est pas un endroit bon marché. Vous avez besoin d’argent pour la chambre et le gaz, la nourriture et les divertissements, il aurait donc dû avoir de l’argent avec lui. Tout le monde a au moins une carte de crédit, je sais. Je ne connais personne qui ne soit pas dans nos tranches d’âge parce que je ne sais même pas quel âge il avait, mais je suppose probablement 40, 50-ish peut-être.

J’ai dit: “Je n’envoie plus d’argent.” J’ai dit: “J’ai déjà envoyé de l’argent pour faire sortir le chien. Mon mari allait rentrer.” J’ai dit: “Non, je ne vais plus envoyer d’argent.” J’ai dit: “Je me fiche de savoir comment vous la faites venir ici, si vous devez prendre un bus.” J’ai dit: “Mais, tu ferais mieux de la faire venir ici parce qu’elle a été payée.” Il m’a envoyé un contrat par e-mail et c’était un acte de vente de chien, et c’était le 30 avril et il a son nom et son adresse, notre nom et notre adresse-

Plusieurs races de chiens et de chiens de race inconnue ont acclamé les adultes et les enfants lors d’un concours de costumes organisé dans le quartier Higienópolis à Sao Paulo, Brésil, le 24 février 2018 (photo de Cris Faga / NurPhoto via Getty Images).

Écoutez la série ici.& nbsp;“data-reactid =” 199 “>Ceci fait partie de la saison 6 du podcast Illegal Tender de Yahoo Finance «Les crimes de la quarantaine des chiots». Écoutez la série ici.

So, this was the ignorant mind of this type of business to me too. I thought that was just when you sign over a car to somebody, you sign the pink slip and you give them a little handwritten receipt or something.

And so, then I started threatening. I was getting angry because I wanted this puppy very bad. I really started getting attached to whole idea of having-

But anyway, the whole idea of her being .. I’m still thinking this is for real that they’re in Arizona and my husband said they probably never even left the state of Colorado-

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”215″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

The Japanese pet boom can be traced back to 2003, where it was estimated that the combined number of dogs and cats in Japan had outnumbered the number of children. (Photo: Trevor Mogg / Barcroft Media via Getty Images / Barcroft Media via Getty Images)

So, I could never get ahold of him again, and that was when I just decided we had lost the whole thing, the money, the puppy. There was nothing we could do unless we hired a private investigator and a lawyer, and I said, “Then we’d probably end up spending more money doing these things to locate …” And, my husband doesn’t even feel like he was in Colorado. He was probably in a foreign country and these pictures he had up on his website … it was actually in Facebook, it wasn’t a website like the one that we bought this puppy from that we’re getting.

They have a beautiful website. It’s so informative, it’s so professional. Everything is just spot on. You couldn’t ask for any more in a website where you buy a pet because they give you all the information on each breed that you can choose from them and he had nothing-

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”234″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

And, she said, “I found one that and I got to go see it, hold it, and talk to the breeder, and I bought it from her.” And, she sent me pictures on my phone and a little video of her. It’s just the cutest little thing running around, and another red flag is the price. Every one of the websites I went to looking for this type of dog that his was, and that’s just like the one that I’m getting, they run anywhere from at least, the very least, $2,000 up to five, $6,000 depending on their breed, their paperwork, and what kind of dog they are, but mostly the small, down bread dogs are more expensive than your bigger … like a German shepherd that AKC. That just means his parents were both purebred and they were registered with the American Kennel Club.

So, you have to really do a little homework before you actually go on the internet and purchase an animal. The dogs are the most popular that I’ve seen as far as any animal. I never looked up any other ones, but this one was so different, the way that they handle everything. They’re always in touch with you, it’s a bit different [inaudible 00:32:12]. They don’t demand that you send this, or demand that you do this or do that or download this or download that. The only thing I had is their website, so that we could keep our tabs on the puppy and how she was doing, and after we bought her. This was only after we chose to purchase her.

Several breeds of dogs and dogs of unknown breed cheered adults and children in a costume contest held in the Higienópolis neighborhood in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Cris Faga/NurPhoto via Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”254″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

At what point when you were texting with Harry and with James, and I use those names in quotes because those aren’t their names, a shot in the dark, those are not their names, but at what point did you realize that this was a scam? Was it at the end, after he was asking for money to repair the car and when you said that he wasn’t answering, when Harry wasn’t answering on WhatsApp and the account was closed on PayPal, is that when it all connected for you?

And, I said, “Yes, and I’m not bringing out any more money. You either send it to him, or you find a way to get that puppy to me or I’ll just have to get an investigator.” I started threatening with a private investigator and a lawyer. I said, “I’ve spent this much amount of money and I still don’t have a puppy. I told James that he would have the $5,000 when he brought the puppy to me, in cash, and then he could go on his merry way, and whatever, if you decided to split that with him or give it to him completely, that was up to you, but that was between you two. I was just waiting for you to fill your obligation of delivering the puppy.”

Owner Karen Heuwetter (L) introduces her golden retrievers Buddy and Barley to customers at the Six Harbors Brewing Company on June 24, 2020 in Huntington, New York. (Photo by Al Bello/Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”274″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

You said that you weren’t going to pursue any type of legal recourse. Were you able to connect with PayPal and get your transactions reversed?

The only time I’ve ever did anything with PayPal is when you make a purchase of a clothing item or something and you can use PayPal to pay it, and it goes through your bank somehow or a credit card, it goes onto a credit card I think is how it works. And, I didn’t realize that I could get into a PayPal account until we got a phone call from them saying I owed them $3,000-something.

A woman wears a face mask while takes her dog for a walk amid the daily life of the COVID-19 pandemic, the commercial business are beginning to break free of lockdown on June 25, 2020 in Mexico City, Mexico. (Photo: Carlos Tischler / Eyepix Group/Barcroft Media via Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”299″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

And, she’s coming by ground I’m in contact. Well, I haven’t heard from her today, but her driver contacted me to tell me that when approximately the time she’d be delivered depending on traffic and the circumstances, and how they handled them, and stopping for food and water and everything that’s going on, so that I’m aware of her travels, and I should be hearing from her probably sometime today. She’s supposed to be here Thursday, this is coming from West Virginia, so she’s a ways away from us.

Pools in Ontario aren’t open for humans yet, but they are for dogs. Melissa Blazak’s 11-year-old standard poodle, Rudy, makes some huge leaps into a pool at the K9 Fun Zone on June 19, 2020. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”322″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

From there, I went and researched for puppy scammers and I actually posted the same story on about altogether five other places and I got letters thanking me. Everybody, they said, especially now during the COVID virus thing where people were going to be staying home, so they could care for a puppy and get housebroken and so forth that this was running rampant right now because of the situation with people who are working from home and people who are just not going out of the house, and so-

Jenny from Bavaria tries to lure the water-shy dog Tyson into the North Sea. (Photo: Sina Schuldt/picture alliance via Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”345″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

And, she named hers Mimzy and I don’t remember why, but she was going to be the last one to receive a Mimzy. I guess they all called them Mimzy, but the movie was called The Last Mimzy and there’s a book of it and there’s also a little stuffed toy that looks like the one that she had in the movie and when I saw that little face, she just looked like a little stuffed dog. She didn’t look real and I thought that the perfect name for a little face like that would be Mimzy and so that’s what she’s been called.

This photo taken on June 22, 2020, shows rescued dogs at a shelter on the outskirts of Beijing run by the NGO No Dogs Left Behind. (Photo by NOEL CELIS/AFP via Getty Images)

Listen to the series here.& nbsp;” data-reactid=”370″>This is part 1 of Yahoo Finance’s Illegal Tender podcast Season 6 ‘The Puppy Crimes of Quarantine’. Listen to the series here.

Cashay, un nouveau site Web de finances personnelles. Follow her on Twitter @SJAsymkos.” data-reactid=”373″>Stephanie est reporter pour Yahoo Money et Cashay, un nouveau site Web de finances personnelles. Suivez-la sur Twitter @SJAsymkos.

Twitter, Facebook, Instagram, Flipboard, SmartNews, & nbsp;LinkedIn, & nbsp;Youtube, et& nbsp; reddit.” data-reactid=”380″>Suivez Yahoo Finance sur Twitter, Facebook, Instagram, Flipboard, SmartNews, LinkedIn, Youtube, et reddit.



bob

Articles similaires

Read also x